Catherine Berthelier

Qui est-elle ?

Auteure indépendante née en 1964, j’habite un petit village de la Loire. Après une longue carrière à Lyon dans le domaine bancaire, je suis partie vivre pendant quatre ans avec mon époux et mes deux enfants sur l’île de Mayotte où je suis devenue institutrice contractuelle. Depuis 2013, je me suis tournée vers le soin à la personne âgée. La lecture et l’écriture m’ont toujours accompagnée. C’est en 2015 que j’ai repris l’écriture d’un roman commencé des années auparavant « Plus haut que le vol des oiseaux ». Il s’est classé en mai 2018 parmi les finalistes du prix Femme Actuelle. Forte des évaluations enthousiastes des lecteurs, j’ai imaginé un second roman « Ne m’oublie pas ». Mon troisième ouvrage est en cours de rédaction.

Retrouvez-la sur :

Qu'écrit-elle ?

Ne m'oublie pas

Une rencontre hors du temps. Rien ne prédisposait Isabelle et Nathan à se rencontrer. Tandis que la vie du jeune pilote de Formule 1 est rythmée par les courses automobiles, la jeune artiste peintre met un terme à une liaison tumultueuse avec le leader d’un groupe de metalcore. Et puis il y a l’accident qui va bouleverser leur vie. Ni le même jour, ni au même endroit. Pourtant, tout aussi brutal, il plonge les deux jeunes gens dans un coma profond, au sein du même hôpital. Alors que les médecins restent pessimistes quant à leur chance de survie, un phénomène inexplicable se produit…

Plus haut que le vol des oiseaux

L’amour peut-il guérir toute les blessures ? Un hymne à l’adolescence. En juillet 1973, je m’apprêtais à fêter mes dix-sept ans. J’habitais le sud de la France, dans la grande maison familiale rachetée par ma tante. Ce que je préférais entre tout, c’était rejoindre la calanque. Bercée par le seul bruit des vagues et des oiseaux, je rêvais à ma vie future. Jusqu’à ce matin-là, lorsque je l’ai rencontré pour la première fois. Il s’appelait Jérémy, il avait dix-neuf ans. Ses manières insolites m’ont tout de suite intriguée. Il m’a révélé son parcours chaotique : il était évadé d’un Centre d’Education surveillée, recherché par la gendarmerie. Bien qu’abasourdie par son histoire, la souffrance qui s’inscrivait dans ses paroles m’a désarmée. Je lui ai juré le secret…

Les élucubrations de JB

Pour relayer nos présentations d’auteurs, Jean-Benjamin Jouteur nous a concocté de chouettes vidéos très amusantes que nous ne pouvons manquer de vous partager ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *