Norlane Deliz

Qui est-elle ?

Née en 1980, lyonnaise, Norlane Deliz écrit des poésies depuis l’enfance. Suite à un concours gagné (Miribel), elle intègre à 16 ans l’atelier d’écriture adulte Les Ecrivants. Elle y découvre sa voix de poète. Depuis, elle continue d’explorer les mots et les couleurs avec la création de collages (cartes et recueils), de la poésie sensuelle, des textes en revue (Etoiles d’encre), un roman. « Quand je serai grande, je serai enchanteresse. »

Retrouvez-la sur :

Qu'écrit-elle ?

La voleuse

Roman d’amour de Lyon et des mots, mêlé de mystères. Lou-Anne parcourt la ville, en vole les images. Chez elle, elle écrit au feutre coloré sur des papiers bruns, roses ou bleus pales… Des papiers poèmes qui vont en rejoindre d’autres dans un coffre en bois… Entre Saône et Rhône, elle rencontre Alessandro. Ils tombent amoureux. Journaliste, Sandro tente d’élucider le mystère des disparitions lyonnaises : un pingouin géant, des livres de poésie, Victor Ombrès, une mère et sa fille… Où sont-ils donc tous passés ?

Dire ma terre

Dire ma terre ? Puiser au limon que la vie dépose et dans l'argile des mots, façonner mes ressentis. Dire ce qui nait des émotions et des rencontres, ce qui tient, ce qui entaille, ce qui envole. Les poèmes, d'aphonie à zen, questionnement, esquive, regards ou jalon, explorent la vie au fil de l'alphabet. Dire ma terre... et peut-être la vôtre...

Le coeur capitaine d'une funambules

Un paysage intime, dépeint en couleurs et poésies : celui d’une jeune femme vaillante qui apprend à danser sur le fil de sa vie. Poèmes et collages se réfléchissent les uns les autres, multipliant les facettes d’un miroir dans lequel la funambule se découvre capitaine.

Cajoleries aguicheuses

En vers libres et en rimes, une jeune femme laisse vagabonder, sensuelle, des mots d’amour légers et coquins… Des mots qui restent trop souvent dans le cœur de chacune ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *