Fred Mansour

Qui est-il ?

Fred Mansour est scénariste de BD et de romans graphiques. Ingénieur de formation, il travaille d’abord dans l’industrie du jeu vidéo, puis s’envole pour la Silicon Valley comme développeur, où il écrit du Overkiller entre chaque compilation de lignes de code. De retour en France, il fonde le label indépendant Uppercut Éditions et travaille sur plusieurs projets de BD ainsi que des scénarios de sketchs et d’animations humoristiques.

Retrouvez Overkill sur :

Qu'écrit-il ?

Overkiller - Tome 1 : Requiem for a mime

C'est par une nuit pluvieuse que nous découvrons Overkiller, tueur à gages peu professionnel, fuyant une scène de crime décorée d'un mime cloué à un mur et d'un russe écrasé sous un piano.
À l'origine de ce massacre, la mafia française qui, souhaitant garder le monopole de la vente de spiritueux face à un gang russe bien chargé en vodka, a eu la mauvaise idée d'embaucher notre héros.
Aidé d'un assassin bien français, un mime nommé Simon, Overkiller voulait simplement faire sauter la Red Marx Channels, chaîne de télévision ayant comme vocation la propagande communiste.
Bien entendu, rien ne se passera comme prévu...

Meurtres, mimes, amitié, amour, trahison et nichons sont au programme pour cette première aventure !

Overkiller - Tome 2 : Over the rainbow

C'est la guerre entre la mafia black et la mafia gay pour une sombre histoire d'influence musicale ! Le nouveau ballet transgenre "Roméo et Julio" est la cible d'un attentat foireux et c'est Overkiller, notre assassin tout en finesse, qui va devoir rattraper le coup !
Camionneurs velus, village people et étalons bodybuildés se dresseront face à lui pour protéger leur patron, un sosie charmeur de Freddy Mercury.
Si on ajoute à cela sa relation précaire avec une agente FBI qui ignore son identité et une super tueuse qui cherche à l'abattre par tous les moyens, on comprend que notre "héros" n'ait pas le temps de faire dans le détail.

Les stéréotypes, les blagues et les balles fusent à une vitesse hallucinante dans cette nouvelle aventure surchargée en strass et en poils.

Interview anecdote/généralité

L'envie d'écrire

Anecdote

Pour moi l’écriture est un accident. C’était à la base une étape sur un travail plus conséquent de conception de jeu vidéo. Une étape qui a rapidement pris toute la place.

Généralité

Je pense que dans l’auto édition on trouvera plus d’auteurs qui écrivent pour eux et pas directement pour un public. Après on espère tous que ce qui nous plaît plaira aussi aux autres !

Mes livres

Anecdote

Overkiller est un mélange de tout ce qui m’a plu dans ma jeunesse. L’humour des séries d’animation américaines comme South Park, un univers comics sombre à la Batman, une multitude de personnages hauts en couleurs comme dans le manga One Piece…

Généralité

Je pense que dans l’auto édition on trouvera plus d’auteurs qui écrivent pour eux et pas directement pour un public. Après on espère tous que ce qui nous plaît plaira aussi aux autres !

Diffusion - publication - vente

Anecdote

Nous avons mis 5 ans entre le premier tome, et la diffusion en librairie ! Comme quoi il ne faut jamais désespérer !

Généralité

Editeur est un vrai métier à temps plein. Les auteurs qui arrivent à la fois à se diffuser correctement et à continuer à créer sont des bêtes de travail ! Ou bien c’est qu’ils ont de l’aide (c’est mon cas) !

Le Livre & l'Internet

Anecdote

Le tome 1 d’Overkiller est lisible gratuitement sur Internet (www.overkiller.fr). J’ai aussi écrit un roman dont vous êtes le héros de plus de 250 pages, aussi lisible gratuitement. Pourquoi ? Parce qu’il faut bien se faire connaître !

Généralité

Je pense qu’une bonne partie de ma génération a pris l’habitude de consommer de l’art sur internet sans payer un centime. Il faut donc être généreux en temps que créateur et espérer qu’a un moment, le public vous le rendra. Notamment en achetant les livres papiers, qui restent de bons objets de
collection !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *