Lisa Giraud Taylor

Qui est-elle ?

Lisa est née à Marseille, mais a été élevée partiellement en Dordogne. Elle pratique l’écriture et la photographie depuis son plus jeune âge. Au quotidien, elle est assistante de direction.

Sa monographie sur un village du Périgord (« Saint-Martial Viveyrols, ancienne possession templière ») et sa biographie (« Louis Geandreau, poète, dramaturge et poilu disparu pendant la Grande Guerre » ont obtenu un prix au« Les Clochers d’Or » (Archives Départementales de la Dordogne) en 2008 et 2018.

Depuis six romans sont venus étoffer ses publications : un thriller d’anticipation, une comédie romantique loufoque, trois romans qui entrent dans le cadre d’un triptyque sur le devoir de mémoire et un roman contemporain sur la loyauté.
Elle participe également à la rédaction de chroniques musicales (Lords of Rock) et signe des billets d’humeur et d’humour (« Les (nouvelles) Aventures de la Smala Tomes ») mensuellement sur son site officiel.

En marge de ses activités d’écriture, elle est également :

  • Animatrice d’une émission hebdomadaire sur Liberté FM « Dans le panier de Lisa » et « Dans mon MP3 ».
  • Vidéos livresques sur la chaîne YouTube « Lisa (s)e livre ».
  • Podcasts sur Sound Cloud « Les Podcasts de Lisa ».

Lisa Giraud Taylor est membre de :
– la Société Historique et Archéologique du Périgord (SHAP),
– des Agences Régionales du Livre PACA et Aquitaine (ECLA)
– la Société des Gens De Lettres (SGDL).

Retrouvez-la sur :

Qu'écrit-elle ?

Saint Martial Viveyrols – Ancienne possession templière » - Pilote 24 Editions – 2008 (primé lors du concours des Clochers d’Or en 2010) – Monographie

En Périgord, chaque regroupement de maisons porte au moins dix mille ans d’histoire. Comment ne pas être tenté de fouiller dans ce passé et d’écrire des pages de mémoire à conserver ? Bien avant qu’un saint nommé Martial, venu de Limoges, ait accordé sa bénédiction à ceux de Viveyrols, la terre était retournée, les bêtes connaissaient l’enclos. Ce pays du Ribéracois, fruit de quelques tribus petrocores, était déjà, sentinelle vigilante, posté au bord d’un chemin permettant de gagner l’Aunis et la Saintonge. Retrouver ses attaches lorsqu’elles sont égarées, déchiffrer le nom d’un être qui a – peut-être – fondé notre famille, apprendre à lire dans la construction de l’église le talent d’un maçon de campagne, se repérer lors d’une promenade parmi les hameaux et la vingtaine de « châteaux » des environs, savoir conter l’histoire à ses proches, voilà une entreprise qui rassure tant elle est éternelle.

Ouvrage épuisé : possibilité de le trouver sur les sites de vente des librairies, des particuliers, etc.

Les plus belles rencontres sur Facebook » - Trinôme Editions, 2012 – Recueil de nouvelles collectives

Les plus belles rencontres sur Facebook, c’est la concrétisation d’un projet lancé début 2010 qui avait pour but, suivant des règles déterminées, de proposer de raconter une rencontre réalisée par le biais de ce réseau social. Un groupe et un événement avaient vu le jour sur Facebook afin d’inviter le plus grand nombre à participer à cette aventure collective fondée sur l’échange et le plaisir des mots. Afin de retenir les meilleurs textes face à la trentaine d’histoires reçues, un comité de lecture composé de professionnels et de passionnés a alors été formé et ce dernier a décidé de retenir une quinzaine de nouvelles. C’est aujourd’hui l’aboutissement de ce projet que nous vous proposons à travers cet ouvrage collectif. Des auteurs, d’horizons divers, débutants ou confirmés, mais ayant tous pour point commun d’avoir écrit une nouvelle de qualité et d’avoir séduit un comité de lecture exigeant, vous entraînent dans leur rencontre Facebook. La qualité de leur texte, leur sensibilité, les aspects comiques ou plus sombres s’exprimant selon les nouvelles, ne pouvaient que m’encourager à poursuivre l’aventure. »

Ouvrage épuisé (arrêt maison d’édition) : possibilité de le trouver sur les sites de vente des librairies, des particuliers, etc.

« Liverpool Connexion » - Trinôme Editions, 2013 – Roman

« Une femme à poigne appelée « Le colonel » est à la tête d’un groupuscule de mercenaires qui entre en clandestinité pour lutter contre un coup d’État à l’échelon mondial. Entre luttes intestines et enjeux militaires, l’auteur nous livre le combat intérieur de son héroïne déchirée entre son rôle de meneur d’hommes et sa condition de femme dans un monde partant à la dérive.« »

Ouvrage réédité le 2 juillet 2020 chez The Book Edition (ouvrage épuisé - arrêt maison d’édition)

« Les Aventures de la Smala – Tome 1 et Tome 2 » - The Book Edition, 2015 & 2016– Recueil de nouvelles humoristiques

« Pour ceux qui pensent avoir une famille particulière’ Je vais en décevoir certain(e)s mais, il est évident que si j’avais une telle famille, j’aurais été condamnée depuis longtemps pour « meurtres au premier degré avec préméditation. Mais, finalement, quelques personnages ne sont pas loin de la réalité et je peux vous garantir que mon imagination n’a pas eu à se forcer pour certaines « aventures ». Cependant, et nonobstant le fait que cette smala est imaginaire, plusieurs personnages sont issus des rencontres que j’ai faites depuis mon enfance et toutes les histoires au cimetière, à l’église, lors des repas en plein air et les chasses au lapin sont authentiques. Voici les tome 1 & tome 2… L’ultime ? » Où le trouver ?

« Noble Semaine(s) en Famille(s) » - The Book Edition, 2015 – Roman

Charlotte, avocat et conseiller spécial d’un Lord anglais, se voit contrainte de cohabiter, en pleine tempête de neige du siècle, avec les deux familles (l’officielle et l’officieuse) après la mort de ce dernier. Une série de quiproquos, de disputes oniriques, de courses poursuites fantomatiques et hallucinantes dans le château, et le stockage d’un Lord mort, vont rendre la tâche de l’avocate et du notaire de la famille, particulièrement difficile. En outre, l’ex It-girl, multi-divorcée, provoque l’émoi parmi les fils du Lord et, contre toute attente, s’amourache du cadet de la famille officielle, un vieux garçon élevé dans les jupes de sa mère. Royale hystérie en perspective !
Où le trouver ?

« Karl et Nina » - P.L.B. Editeur, 2017 – Roman (Volet 1 du triptyque)

« Après un retour précipité de son lieu de vacances Nina, une jeune périgourdine trentenaire, rejoint la Dordogne, en plein exode, accompagnée par deux enfants récupérés en cours de route. Quelques jours plus tard, l’armée allemande envahit son village. Sa rencontre avec Karl, un lieutenant de la Wehrmacht, va dérouter son destin et l’entraîner du Périgord à Berlin puis à Limoges. Cette relation amoureuse qui se noue entre le deux jeunes gens au fil des années, s’éternise bien après-guerre, malgré les obstacles, et déroule le fil de deux vies ordinaires au milieu de circonstances extraordinaires. »

Où le trouver ? Réédition en septembre 2020 chez The Book Edition
NB : Toujours en vente chez l’éditeur précédent (mais dans une forme particulièrement pauvre et avec des erreurs suite envoi mauvais fichier à l’imprimeur)

« Louis Geandreau, poète, dramaturge et poilu disparu dans la Grande Guerre » - The Book Edition, 2017 (primé « prix d’encouragement » - Clochers d’Or 2018) – Biographie

« Louis Geandreau est né à la Roche-Chalais en Dordogne en 1885. Garçon modeste et particulier, il vivait paisiblement et écrivait de la poésie et du théâtre en vers. Ses écrits sont restés quelque part dans les greniers de nos grands-parents, dans certains vieux livres ou dans les vieilles bibliothèques perdues dans les cantons environnants. Edmond Rostand disait de lui « Il avait l’enthousiasme alerte et spirituel. C’est un vrai poète » et Camille Le Senne rajoutait que « son théâtre est mieux que du théâtre, c’est du rêve ». Parmi ses écrits on trouve des poèmes (« Le Ciel dans l’eau », 1917, Fasquelle Ed.), des proses (« Le Képi sur l’Oreille », « Miettes » -chroniques) et du théâtre en vers (« Au Clair de la lune », « Professeur », « L’Eveil », « Matamore », « La Nuit de février », « Muse et Musette », « Le Marquis de Carabas », et avec Guillot de Saix « La Belle au cœur dormant », « Narcisse », « Jean de La Fontaine » et « Galthier l’Oyseau »). Il était un auteur et poète qui comptait dans son coin de Périgord et même plus loin encore. Il était un homme de mots et de beauté de la langue. Désormais, son nom est gravé, là, dans le cimetière de Saint-Martial Viveyrols, inconnu de la plupart, anonyme par les autres, un poilu parmi tant d’autres. Pas pour moi. »
Où le trouver ?

« Ein Brera » - The Book Edition, 2018– Roman (Volet 2 du triptyque)

« Béatrice Mercier-Charbonet, spécialisée dans la protection des grands patrons, doit se rendre en Israël, suite à l’enlèvement de son PDG par des « contestataires anti-finances », pour négocier, en liaison avec la police locale, sa libération et une somme d’argent non négligeable. Arrivée sur place, elle est prise en charge par Noah, policier de la section anti-terroriste du Shin Bet. Le trajet d’une heure se transforme en cinq heures suite à des explosions à Tel Aviv et Jérusalem. Leur rapprochement est fulgurant. Elle, quarante-cinq ans, est fraîchement divorcée, deux enfants vivant alternativement avec leur père, ex-collègue, policier de son état. Lui, quarante-six ans, vient de divorcer de son premier amour, trois enfants qui refusent de vivre avec lui. Lors d’une présentation officielle à la famille de Noah, le passé du grand-père de Béatrice, lors de la Seconde Guerre mondiale, va faire éclater cette romance et amener Béatrice à affronter le devoir de mémoire, la honte et la rédemption lors d’une longue traversée du désert. »
Où le trouver ?

« La Chute de Jan » - The Book Edition, 2019– Roman (dernier volet du triptyque)

« Jan, en permission à Berlin, attend son frère Karl, en poste en France. Il décide, suite aux propos négatifs de son jeune frère Gerhart envers leur père Hans, de rédiger l’histoire de leur famille entre 1923 et 1937, date à laquelle sa famille a éclaté́ face au nazisme. Jan relate les années d’insouciance, la crise économique allemande et la montée du National-Socialisme, ainsi que sa propre adhésion aux idées nazies, entraînant également sa mère et son jeune frère. Il exprime les doutes, les peurs, la ferveur et l’hypnotisation d’un peuple face au nouveau pouvoir en place et ses frères tant aimés. Itinéraire d’une famille bourgeoise, tolérante et humaniste face à la montée du nazisme qui verra l’éclatement des valeurs et des fondamentaux acquis depuis des siècles. »
Où le trouver ?

« The Irish Cottage » - The Book Edition, 2020– Roman

« Après une vingtaine d’années d’absence, Abigail O’Donnell revient à Belfast pour l’enterrement de son père. Elle remarque l’absence inexpliquée de son cadet, Finn, qui semble être très proche d’une branche armée de nouveau en guerre ouverte avec les militaires et les loyalistes. Bien décidée à soustraire le dernier des O’Donnell à la cause, Abigail va renouer avec ses anciens amis d’enfance pour récupérer son frère et repartir à Londres au plus vite. Cela était sans compter sur quelques rencontres du passé qu’elle n’avait pas prévues et qui laisseront des traces. »
Où le trouver ?

Interview anecdote/généralité

L'envie d'écrire

Anecdote

J’ai des lectrices complètement obsédées par les personnages de Dimitri et Karl (cela frôle le fan-club hystérique)

Généralité

On pense souvent, à tort, que je suis mes personnages féminins principaux… pourtant, je le confirme ici, encore, cela n’est pas le cas… je peux me cacher, partiellement, infiniment, dans un personnage mais il est rare de « me trouver ».

Mes livres

Anecdote

Je porte un tatouage avec les prénoms de mes personnages masculins majeurs (et il y a de la place pour les suivants…).

Généralité

Les amalgames sont nombreux entre les romans et l’auteur que je suis… notamment sur les Aventures de la Smala… non, non, non, ce n’est pas ma famille qui est décrite !

Diffusion - publication - vente

Anecdote

Les amalgames sont nombreux entre les romans et l’auteur que je suis… notamment sur les Aventures de la Smala… non, non, non, ce n’est pas ma famille qui est décrite !

Généralité

Tous les romans possèdent une bande-son sur Spotify, des dessins des costumes, des lieux et très peu de documentation et quasiment pas de fiche par personnage.

Le Livre & l'Internet

Anecdote

J’élabore mes romans en premier dans ma tête (je teste les dialogues, etc.) et lorsque j’ai l’histoire au 3/4, je commence à rédiger par écrit (papier ou ordinateur). Cela me prend en général 2/3/4 mois au maximum (sachant que j’ai un emploi à temps plein en sus de mes activités artistiques diverses).

Généralité

Je peux travailler sur deux romans en même temps… C’est bien souvent le cas… un dans la tête, un à la rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *