Charlie Clé

Qui est-elle ?

J’ai dix ans quand je rédige mes premières lignes. Du fantastique. Plus tard, je tente la dystopie avec Joue et tue. Pour finalement revenir au fantastique avec la trilogie La route hors du monde, dont le dernier tome devrait sortir en 2020.

Entre temps, je m’essaie à l’écriture d’un scénario de film, Mon sac est prêt, mes pompes aussi, et, en collaboration avec ma sœur, à la création d’une pièce de théâtre, La voix envolée.

J’ai beaucoup d’autres projets en tête, mais manque de temps pour les concrétiser. Une dizaine de romans sont déjà entièrement rédigés et attendent leur publication.

Retrouvez-la sur :

Qu'écrit-elle ?

La route hors du monde

Il s’agit d’une trilogie dont le dernier tome devrait paraître en 2020. Le premier tome est mené par une suite de chiffres qu’un adolescent a dans la tête depuis des années. Aidé de ses amis, il va tenter de découvrir ce que cachent les numéros, mais déjà, il semble que le danger les guette.

Dans le second tome, la une suite de chiffres une nouvelle énigme : un poème. Le groupe, scindé en deux, se lance alors dans une course effrénée afin de révéler le secret de ce poème et en comprendre la signification.

Mais ce qui n’était au début qu’un voyage pour résoudre une mystérieuse énigme devient un véritable périple où le danger est maintenant bien réel. Les personnages apprennent à se connaître, racontent à leur façon une part de leur histoire. Ils découvrent les maux des autres. Certains parviendront à les tourner en force. Pas tous.

Joue et tue

Ils s'appellent Malueva, Haïkin, Xander ou Constancia. Ils n'ont rien en commun. A part avoir reçu la fameuse lettre jaune, cette lettre qui oblige à participer à l'Ultime Compétition. Ils n'en reviendront pas, bien sûr. Nul ne revient de l'Ultime Compétition, hormis le vainqueur. Mais avant, avant la mort, ils se battront. Ils sont 10 000 au premier niveau. Face à face, un révolver à la ceinture, trois balles dans le chargeur. Il leur faudra tirer plus vite que leur adversaire. Ou bien leur adversaire les éliminera.

Vous aurez reconnu la description du pakball, principal sport mondial. Vous connaissez peut-être les noms de certains des joueurs. Mais, on a tendance à l'oublier, derrière les joueurs que les caméras présentent au public, il y a des personnes. Des êtres-humains que je vous propose de rencontrer dépourvus de tous les artifices médiatiques qui les entourent habituellement. Des êtres-humains qui, ayant quitté les journalistes et les caméras, redeviennent eux-mêmes : des gens comme vous ou moi. D'ailleurs, n'oublions pas que nous aurions pu être à leur place, ou que nous y serons peut-être'

Pour la première fois, découvrez les coulisses de l'Ultime Compétition. Nous sommes le 5 Juillet 2065. Que le massacre commence.

Interview anecdote/généralité

L'envie d'écrire

Anecdote

Avec 2 amis d’école, nous nous étions inventé l’équivalent de super-pouvoirs et nous jouions aux petits héros pendant la récréation. Comme beaucoup d’enfants de 10 ans, je suppose. Comment nous est venue l’idée de rédiger nos « aventures », ça, je ne m’en souviens plus ! En tout cas, avec l’entrée au collège, notre début d’histoire a été abandonné. Quelques années plus tard, j’ai finalement repris ces quelques pages. Dans quel contexte, pour quelle raison, je ne m’en souviens pas très bien non plus. J’ai retravaillé les quelques pages déjà rédigées, j’ai écrit la suite, jusqu’à en faire mon premier livre. A partir de ce moment, j’ai toujours eu un livre en cours de travail soit d’écriture, soit de relecture.

Généralité

Pas besoin de savoir d’où vient l’envie d’écrire, ce qui la motive, pour sentir son omniprésence. Même en ce moment, où je suis obligée de mettre l’écriture entre parenthèses, des idées s’assemblent dans les coulisses de mon cerveau, en arrière-plan de mes pensées. Elles n’attendent qu’une chose pour surgir et s’écrire : que j’aie un peu de temps à leur consacrer.

Mes livres

Anecdote

Après avoir sorti mon premier livre, vers 18 ans, j’ai vu aux infos l’interview d’un auteur (je ne me souviens malheureusement pas lequel !) qui expliquait qu’il n’écrivait que des livres qu’il prendrait plaisir à lire, car il devrait de toute façon en faire je-ne-sais-combien de relectures. Sur le coup, le nombre m’avait paru énorme !

Généralité

Qui que ce soit, il avait raison ! Je ne compte pas combien de fois je relis mes tapuscrits avant publication, mais peut-être au moins une dizaine de fois. Et pourtant je ne les connais pas par cœur et je me fais souvent surprendre par la remarque d’un personnage ! Je les laisse reposer quelques semaines, mois, années, puis je les reprends. Je ne change pas forcément de grosses choses, mais chaque relecture apporte une modification, que j’espère être une amélioration ! En cela, les critiques des proches et moins proches, des bêtas-lecteurs, sont particulièrement importantes, à partir du moment où elles sont délivrées avec bienveillance. En tant qu’auteure, il faut être capable de les entendre, de les accepter, sans obligatoirement effectuer toutes les modifications suggérées.

Diffusion - publication - vente

Anecdote

Lors d’un salon, j’étais à une table avec une autre auteure, aussi intimidée que moi. Nous étions en train de discuter du programme, les yeux baissés sur le prospectus, quand une dame nous a interpellées très gentiment : « ce n’est pas très vendeur de se cacher, ce n’est pas comme ça que vous allez trouver des lecteurs ». Nous n’avions pas réalisé à quel point le programme nous servait de paravent pour éviter les regards des personnes qui passaient vers notre stand !

Généralité

On n’est pas toujours le/la mieux placé/e pour « se vendre » ou du moins communiquer sur ses propres livres. Mais quand on est auto-édité/e, on est seul/e ou presque pour tout gérer, dont la com’. Mais rester sur ce constat ne fait pas avancer les choses. Il faut essayer de trouver des ressources, des conseils, des parades… jusqu’à, peut-être, gagner en confiance.

Les élucubrations de JB

Pour relayer nos présentations d’auteurs, Jean-Benjamin Jouteur nous a concocté de chouettes vidéos très amusantes que nous ne pouvons manquer de vous partager ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *